Hereditary

19 July 2021

Analyse médicale: C-Care lance une unité de biologie moléculaire à travers C-Lab

L’objectif est clair : améliorer la prise en charge médicale des patients, en particulier ceux atteints de cancer. Officiellement lancée le vendredi 16 juillet 2021, l’unité de biologie moléculaire de C-Lab propose une série de nouveaux tests grâce à des équipements de pointe et des techniques novatrices. Ils permettent de détecter différentes anomalies génétiques chez les patients de tous âges, y compris durant la grossesse chez les enfants à naître.

 

Pour le groupe C-Care, cette innovation vient rehausser la qualité des services proposés aux patients et aidera à affiner davantage le diagnostic médical pour de nombreuses pathologies. « Depuis sa création, C-Lab n’a cessé de se développer en élargissant ses services. L’unité de biologie moléculaire découle de la volonté d’améliorer continuellement la prise en charge médicale des patients, et ce en aidant le personnel soignant à mieux diagnostiquer ce dont ils souffrent. Avec ces nouveaux tests que nous sommes en mesure de proposer, nous pourrons non seulement traiter plus facilement et plus rapidement certaines maladies, mais aussi aider nos patients à identifier des pathologies à travers des soins et des conseils adaptés. Nous avons à cœur leur bien-être, d’où l’importance que nous accordons au diagnostic précoce », soutient Hélène Échevin, Executive Chairperson de C-Care.

 

Abondant dans le même sens, Tina Sharma, General Manager de C-Lab, a souligné que les tests de dépistage génétique auront une place centrale dans la palette de services proposés. « Cette nouvelle unité de biologie moléculaire consolide davantage notre positionnement comme un prestataire de référence pour les analyses médicales. Ces tests représentent une avancée considérable qui change la donne dans le traitement de plusieurs maladies, en particulier le cancer. Grâce à cette unité, nous pourrons désormais réduire notre dépendance à l’envoi de tests à l’étranger surtout que l’économie fait face aux défis de la pandémie de Covid-19 par rapport à des contraintes aériennes. Cela permettra ainsi aux patients de recevoir leurs diagnostics dans un laps de temps raisonnable et contribuera au bon déroulement de leurs traitements».

 

En effet, l’analyse moléculaire, connue également comme le « profilage moléculaire », a révolutionné la prise en charge médicale des patients atteints de cancer au cours de ces dernières années. Grâce au séquençage nouvelle génération, les médecins ont désormais des données plus précises sur les cancers qu’ils traitent. Ainsi, ces derniers peuvent mieux ajuster les traitements, notamment à travers le choix et le dosage des médicaments qu’ils prescrivent. Cette médecine de précision augmente les chances de guérison des patients à travers des thérapies ciblées.

 

L’unité proposera également des tests de dépistage génétique pour identifier et évaluer les risques de cancer chez les patients ayant des antécédents familiaux. En effet, cette technique, qui ne nécessite qu’une simple prise de sang, permet d’identifier des mutations génétiques susceptibles de causer certains types de cancer. Si des risques existent, des traitements préventifs peuvent être élaborés afin de les réduire.

 

Cette nouvelle unité de biologie moléculaire de C-Lab permettra également de détecter des anomalies chromosomiques durant la grossesse chez les enfants à naître entre la 10e et la 20e semaine de grossesse. En utilisant une méthode de test anténatal non-invasif, le personnel du laboratoire sera en mesure d’analyser des fragments d’ADN présents dans le sang maternel. Ce test donne aux parents et au personnel soignant de précieuses informations sur le développement de l’enfant.